Les passagers en partance pour les États-Unis seront désormais soumis à de nouvelles mesures de sécurité

S’il y a parmi vous des personnes qui se rendront aux États-Unis dans les mois à venir, cette information est bonne à savoir. À partir de jeudi, les voyageurs à destination des États-Unis devront se soumettre à de nouvelles mesures de sécurité dans les aéroports.

Au mois de juin, les États-Unis avaient décidé de laisser les personnes en provenance du Moyen-Orient voyager avec leurs ordinateurs. Mais ils ont en contrepartie procédé à un renforcement des contrôles.

Les compagnies aériennes vont devoir soumettre à leurs passagers un questionnaire détaillé. Sinon elles seront obligées de ne plus transporter d’ordinateurs, ou ne pourront plus atterrir sur le sol américain.

«Il s’agit de renseignements propres au passager, un peu dans le style des questions posées dans leurs formalités douanières, explique Air France au Parisien. Cela concerne tous les passagers, il n’y a aucun ciblage.»

Après avoir rempli le questionnaire, les passagers seront également soumis à une fouille approfondie, en particulier ceux détenant les appareils électroniques. Cette procédure aura des conséquences sur la durée d’embarquement qui sera plus longue.

Pour y remédier, certaines compagnies aériennes, le cas de Luftansa ont recommandé à leurs passagers d’arriver au moins une heure et demie avant l’embarquement. Quant aux aéroports parisiens, ils ont déjà tout prévu et ne craignent pas les retards et les files d’attentes interminables. «On a prévu le personnel nécessaire pour faire face à ces nouvelles mesures», annonce Air France.

SOURCE: Le Parisien