Voici les raisons pour lesquelles nous parlons pendant notre sommeil !

0

Une étude française a été publiée récemment dans The Times. Cette dernière a étudié les mots les plus utilisés dans le sommeil, et les raisons pour lesquelles nous parlons en dormant.

Parler pendant la nuit s’appelle la somnoloquie, et c’est un phénomène qui peut être marrant pour la personne qui partage votre lit. L’étude réalisée par des chercheurs français, a démontré que les mots les plus utilisés pendant le sommeil sont « non » et « putain ». Ainsi, elle explique que nous parlons dans notre sommeil, le plus souvent lorsque les rêves sont négatifs. Le mot « putain » serait d’ailleurs utilisé, 800 fois plus souvent dans le sommeil que pendant la journée.

De plus, l’étude montre que les hommes parlent plus que les femmes pendant le sommeil, mais que ces dernières, sont en général, plus vulgaires. Le docteur Serina Ramlakhan, médecin du sommeil, a expliqué :

“De mon expérience, cela peut-être lié à une sursimulation du système nerveux qui peut être causé par trop d’exposition aux écrans avant le couché ou à l’abus de caféine. Mais ces comportements se produisent généralement chez les individus qui sont durs avec eux-mêmes, perfectionnistes et ceux qui s’empêchent de dire ce qu’ils pensent quand ils sont en éveil”

Il faut savoir que, tout ce qui est dit pendant le sommeil peut-être utilisé par la suite contre vous, il existe d’ailleurs des applications pour enregistrer vos discours nocturnes. Par exemple, celle intitulée « Sleep Talk Recorder », permet d’accéder aux marmonnements d’inconnus, et ce, dans le monde entier.

D’après Jim Horne, l’ancien directeur du centre de recherche sur le sommeil de l’Université de Loughborough, les informations dites pendant le sommeil, ne sont pas à prendre au sérieux. Ainsi, si votre compagnon explique avoir embrassé une autre femme pendant son sommeil, ne lui mettez pas une claque à son réveil !

Source : GQmagazine